Le peuple et les étudiants algériens mettent en échec le complot

Le peuple et les étudiants algériens mettent en échec le complot ourdi par le clan au pouvoir, les officines étrangères et les partis politiques de la rente, de l’imposture et de l’usurpation :

« Hé Bouteflika, il n’y aura pas de cinquième mandat !»

«Ramenez les commandos de l’armée et la BRI, il n’y aura pas de cinquième mandat !»

Les commentateurs sur les réseaux sociaux, en prolongement des vilains partis politiques poussent le peuple algérien à démissionner et à lui refaire le coup égyptien et tunisien : lui confisquer son désir de liberté et son droit à l’autodétermination.

La sacro-sainte alliance des bourgeoisies d’affaires, des rentiers, des négateurs de la souveraineté du peuple se mobilisent pour empêcher la tenue des élections présidentielles sous prétexte qu’il n’y a pas de garanties. Les hypocrites se dévoilent et avancent à visage découvert et hideux. Ils tentent d’intimider le peuple, de le menacer et de le faire sortir de la rue afin d’éviter le verdict populaire qui sera suivi par une restauration de la justice qui demandera des comptes sur les responsabilités qui ont conduit à la situation actuelle de l’Algérie.

Le peuple algérien s’est mis en marche et rien ne l’arrêtera. Même si le pouvoir et ses alliés locaux et extérieurs décident d’aller à l’aventurisme et au rapport des forces, le peuple ne cédera plus, les forces armées ne se laisseront pas conduire vers un bain de sang pour réconforter ceux qui mettent en péril l’existence de l’ANP et l’existence du pays et ils ne donneront pas les clés du pouvoir aux rentiers et aux intrigants incapables de gouverner dans la transparence et le droit.

L’expérience coloniale de donner le pouvoir aux « interlocuteurs valides » pour neutraliser les Moudjahidines de l’ALN est en échec aujourd’hui, même si elle a réussi en mars 1962. Sidi Bouteflika et ses réseaux confrériques ne passeront pas. Nous sommes à l’époque de la vitesse de communication, à la multiplication et à la diversité des canaux d’informations et de mobilisation, les schémas classiques des zaouïas inféodés aux services psychologiques et des élites assimilés à la France sont révolus.

Le peuple algérien fera avorter tous les complots, il fera face à toutes les opérations de subversion et de diversion. Les jeunes n’accepteront plus de se faire massacrer par des séniles, des idiots et des médiocres. Le divorce est prononcé, la rupture est inéluctable. Nous parions sur la volonté de notre peuple et l’intelligence des nobles contre les misérables, les traitres et leurs commanditaires.

« Non, c’est non ! Il n’a pas compris le message du peuple ? On va lui faire comprendre aujourd’hui et encore plus vendredi »

Le peuple et les étudiants algériens qui sont en train de mettre en échec le complot international, mettront en place la seconde République Algérienne Démocratique et Populaire.

وَاللَّهُ غَالِبٌ عَلَى أَمْرِهِ وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ

Dieu est souverain en Son commandement, mais la plupart des hommes ne savent pas. Youssef 21

Les Éradicateurs, les Janvieristes, les Français et les rentiers qui refusent le verdict populaire veulent créer un climat de suspicion, et tentent de mettre en place les mécanismes de méfiance et défiance de la lutte idéologique et de la guerre psychologique en brandissant la menace islamiste. Les islamistes, partisans du clan Bouteflika sont opposés au peuple et ils doivent dégager ou se réformer. Les islamistes partisans du changement radical, n’ont ni candidat, ni appareil politique, ni organe médiatique, ni l’envie de repasser par l’effusion de sang et la destruction de l’Algérie. Arrêtez vos stupidités ! Vous voulez discréditer le candidat de la Rupture et de la véritable réconciliation nationale qu’il veut par l’acte de fraternisation et de démocratisation et non par la rente et la corruption.

Omar MAZRIALGERIE RUPTURE

  • 130
    Partages

La Rédaction

Article Précédent

Manifestation en Algérie, le slogan : Non aux Marocains ?

Article Suivant

Démission ou trahison du staff d’Ali Ghediri ? Jeunesse Algérienne méfie-toi du complot !

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *